Monique Riera logo

La chute de cheveux d’origine androgénique

La chute de cheveux d’origine androgénique,chez l’homme,  c’est a dire avec un rapport avec des problèmes hormonale,  représente 97% des cas.
* Plus elle débute jeune, plus elle risque d’être sévère.
* Traitée rapidement avec des médicaments anti chute (Minoxidil ou Finastéride) son évolution est retardée, voire stabilisée.
* Pas soignée, le trajet évolutif de cette alopécie est quasiment toujours le même.